Pas trop présente, parce que je mène des batailles pour les enfants qui obligent à ne pas avoir de regards qui pourraient être indiscrets.

Nous voilà en Espagne, tous les trois, pour trois jours. Les enfants sont épatés par, en vrac, mon sens de l'orientation, ma conduite... Ils découvrent que leur mère n'est pas la neuneu qu'on leur avait vendu ! À midi, on a aussi découvert le plaisir de manger ce que l'on veut sans raisonnement intempestif. À la plage, pas de SmS pour me signaler depuis le balcon de mieux les surveiller. 

Cela s'appelle la liberté, et c'est une jolie découverte. 

Je ne vous oublie pas mais j'essaie de trouver mon rythme, on va y arriver.